Digital

360 IDCOM – Les seniors et le digital

Les seniors de plus en plus connectés

D’après une étude publiée par Ajuvance, les seniors sont de plus en plus connectés. Ils représentent en France plus de 10 millions d’internautes et plus de 70 % possèdent un ordinateur. Ce sont également 25 % d’entre eux qui sont adeptes des achats en ligne. On constate également que les seniors sont devant leurs écrans pendant plus de 25 h par semaine en moyenne, soit 7 h de plus que les plus de 35 ans. 

La Silver Économie en pleine croissance

La Silver Économie est le nom donné à une filière industrielle lancée en France en 2013 qui concerne l’ensemble des produits et services destinés aux seniors.

Les seniors représentent 20 % de la population française et en 2030, ils représenteront plus de 30 % de la population. Le vieillissement de la population est une réelle opportunité pour les entreprises présentent sur le web ou qui développent des produits et services connectés. C’est une cible à ne pas négliger !

Des services adaptés aux seniors

Aujourd’hui on retrouve de nombreux services connectés et qui se sont adaptés à nos seniors. En voici quelques exemples :

  • Des plateformes qui permettent de garder le lien social entre les seniors et leurs proches. Ces plateformes sont d’ailleurs très utilisées en cette période d’épidémie de COVID19 et permettent notamment de lutter contre l’isolement. On peut par exemple citer Famileo, Quitonic ou encore Mamie Foodie.
  • La canne connectée : en plus de son utilisation première, elle permet de géolocaliser l’utilisateur en cas de problème. La canne peut en effet détecter un comportement anormal et en informer la personne de référence par l’envoi d’un sms. Elle permet également de détecter une vraie chute et d’envoyer une alerte. L’utilisateur de la canne reçoit ensuite une confirmation de prise en charge ce qui permet de les rassurer le temps que la personne de référence ou que les secours arrivent.

  • Le pilulier connecté : ils permettent un suivi pour la prise de médicaments et envoient des rappels pour éviter les oublis. Selon l’étude de l’Observatoire Jalma sur « les enjeux de l’observance en France », 25 % des médicaments prescrits par les médecins ne seraient pas pris pour cause d’oubli. De nombreux systèmes comme le pilulier connecté permettent ainsi d’éviter chaque année plusieurs milliers d’hospitalisations et de veiller sur la santé des seniors.