Votre smartphone, un outil marketing

Le smartphone : plus 75% de la population en possède un, outil incontournable greffé à nos mains, qui requière toute notre attention. On passerait en moyenne 4h par jour, les yeux rivés sur cet écran de lumière, et sans doute toute la journée à tendre l’oreille à la moindre sonnerie ou notification.

Au-delà des simples appels et SMS, il y a l’utilisation des applications, application de jeux, d’actualité, de réseaux sociaux et de site marchand. Ces applications, c’est l’utilisateur qui décide de les installer, contrairement à un accès sur un moteur de recherche elles sont plus pratiques et plus fluides pour l’utilisation sur mobile

Mais pour les éditeurs d’application mobile ces applications ont un intérêt, elles leurs offrent une nouvelle forme de marketing direct : les notifications push.

Les notifications push sont des messages d’alertes transmis par une application installée sur votre téléphone.

Au départ ces notifications servaient à prévenir l’utilisateur qu’il avait reçu un message ou un email via son application. Mais aujourd’hui les éditeurs d’application s’en servent pour alerter l’utilisateur, de promotion, de nouveaux produits, ou simplement de la présence de cette application sur notre téléphone. 

Ces notifications ont pour avantages d’émettre un son, de transmettre un message écrit et de faire apparaître un logo sur notre écran, de ce fait nous sommes obligés de le remarquer, et si nous cliquons sur cette notification nous sommes directement dirigés sur l’application. Pratique pour attirer les visiteurs sur l’application et provoquer un achat, parce que le but est bien celui-ci : susciter l’envie et donc provoquer un achat.

Nous pouvons donner l’exemple de l’application Vente Privée ou de Groupon. Sur Vente privée lorsque vous mettez un article dans votre panier et que vous quittez l’application, une notification reste dans votre Centre de notification et barre d’état, durant les 15 minutes de sauvegarde de votre article. Et sur Groupon il n’est pas rare de recevoir une notification pour un nouveau « bon plan ».

La géolocalisation, ou autrement dit dans le marketing, le ciblage géographique, est un outil permettant de cibler l’utilisateur dans une zone géographique dans laquelle il se trouve. Cela est possible lorsque l’onglet « Position » est activé ou lorsque l’utilisateur a donné son accord pour que le site ou le moteur de recherche accède à sa position.

Ainsi, quand l’utilisateur va effectuer une recherche les réponses envoyées par le moteur de recherche seront adaptées à sa localisation, pratique pour attirer les utilisateurs à un point de vente physique, c’est le drive to store ! Grâce à son GPS, l’utilisateur peut être conduit jusqu’au magasin le plus proche. Certaines applications ont vu le jour grâce à cette géolocalisation comme WAZE qui répond au besoin recherché par le 

consommateur, c’est-à-dire, le guider d’un point A à un point B mais en plus de cela quand l’application détecte que le véhicule est à l’arrêt, s’affiche sur l’écran des publicités avec des points de ventes à proximité ainsi que le temps nécessaire pour s’y rendre.

Mais cela ne s’arrête pas là, en effet la géolocalisation peut mesurer les données de localisation et les flux de déplacement, et ensuite identifier les zones de forte fréquentation et même de mesurer la quantité de fréquentation sur un lieu précis à une heure précise. Ceci est possible car cet outil utilise la géolocalisation et les données cartographiques, et donc analyse notre quotidien, nos habitudes et nos déplacements, ce qui est en marketing du ciblage temporel, contextuel et géographique. Ainsi un groupe de restauration peut diffuser sa publicité quelque temps avant l’heure du déjeuner sur un site que les internautes vont avoir l’habitude de visionner dans la matinée.

Source des images : PIXABAY

Alexia Bergier

Alexia Bergier

Étudiante en Marketing Opérationnel, passionnée par les relations humaines et le digital.