NETFLIX and *CLIC*

Depuis 1997, Netflix poursuit son apogée, et réussit à atteindre 137 millions d’abonnés en 2018, dont 50% se situent en dehors des Etats-Unis, on parle de succès planétaire. Si à l’origine l’activité de l’entreprise californienne était la location et livraison de DVD, elle a su anticiper les tendances et les avancées technologiques, en devenant en 2007 un service de vidéo à la demande par abonnement. Véritable référence auprès de ses abonnés, l’entreprise est en première position sur le marché. C’est un réel précurseur en termes de marketing et de communication, mais surtout un adversaire de taille pour ses concurrents.

Ses forces ? Un choix important de programmes, des innovations technologiques de qualité et un abonnement sans engagement défiant la concurrence! Quoi d’autre ? Une maitrise et une attention toute particulière sur l’expérience client.

« User-Centric » : la stratégie NETFLIX

Un algorithme à la hauteur ! Nos modes de vie et de consommations ne cessent d’évoluer et nous ont poussés à être toujours plus exigeants. Un site non ergonomique, peu de design, chronophage,… 68% des utilisateurs quittent un site en cas de mauvaise expérience client ou en anglais « User- Centric ». NETFLIX l’a bien compris et c’est pour cela que l’entreprise prend soin de récolter, d’analyser et d’utiliser toutes les habitudes et informations qui peuvent être trouvées sur ses abonnées afin de répondre au mieux à leurs attentes. Merci à la « data vizualisation », un service d’analyse de données très performant, qui permet d’affiner les suggestions et de cerner les contenus susceptibles de plaire. Si au départ l’entreprise se contentait d’utiliser des cobayes pour trouver les contenus adaptés à chacun, aujourd’hui les acteurs, les décors, les intrigues, les formats,… plus rien n’est laissé au hasard ! Grâce à ces études NETFLIX développe massivement ses productions originales, répondant à coup sûr aux attentes du public. Si l’on prend le cas de la série « House of Cards » qui a gagné 6 prix et cumule 48 nominations, avec comme tête d’affiche Kevin Spacey, elle a été réalisée suite à une étude sur les utilisateurs.

Leur mission est principalement de faire gagner du temps aux internautes, en diminuant leur temps de recherche pour trouver un programme. C’est pourquoi, en fonction des sélections, des habitudes de visionnages, et même du pays, les suggestions de contenus seront différentes. De plus NETFLIX créé 5 à 6 vignettes pour chaque programme, afin de savoir laquelle sera le plus efficace.

Au suivant ! Une des plus grosses différenciations de NETFLIX, est le principe de diffuser des saisons ou séries en intégralité. L’intérêt ? Convaincre les utilisateurs de regarder inconsciemment des contenus pendant de longues périodes, afin de créer une dépendance. On parle alors de « Binge- watching », encouragé par l’enchainement automatique des épisodes, sans avoir à appuyer sur une télécommande ou sans cliquer.

Une stratégie prise au pied de la lettre ! Il faut savoir que les typographies des affiches et des séries sont également étudiées, pourquoi ? Pour le même principe que les couleurs des marques ou des publicités, cela relève de la logique et de la psychologie. En effet l’être humain est capable d’associer consciemment ou non des typographies ou couleur à différents éléments. Par exemple les polices sans empattement apportent de la modernité, à l’inverse des polices à empattement, qui font ressortir de la nostalgie. NETFLIX a d’ailleurs sa propre typographie, pour encore mieux s’imprégner dans les esprits : Netflix Sans.

Sans empattements

Avec empattements

Les réseaux sociaux : Le bon allié

Si NETFLIX réussit à garder un auditoire toujours aussi captivé, c’est grâce à sa stratégie de communication sur les réseaux sociaux. Enviée par tous, elle suscite l’attente et dégage toujours plus de réactions. NETFLIX sait jouer avec les tendances et sait « faire le buzz », un exemple avec la campagne de lancement de la saison 2 de la série phare « Stranger Things », de nombreuses plateformes ont été sollicitées, comme SNAPCHAT avec des filtres photos liés à la série ou encore des listes de musiques sur la plateforme de streaming musical SPOTIFY à l’effigie des personnages de la série.

Mais qui détrônera le géant NETFLIX ?

NETFLIX comptabilise déjà de nombreux concurrents : Amazon Prime Video, Hulu Plus, Chromecast, Canal Play, la Box Vidéo Futur, et un petit nouveau prévu pour 2019 Salto par France TV, TF1 et M6 afin de diffuser leurs contenus sur le même principe que NETFLIX. Malgré tout, l’entreprise reste un adversaire féroce qui ne cesse de traverser les frontières. Si les plateformes de streaming tentent en vain de se faire une place, la télévision européenne se sent, à son tour, menacée par le géant avec un taux de pénétration aujourd’hui à 9% mais qui devrait s’élevait à 20% d’ici 2023. Mais jusqu’où NETFLIX ira ?

Malgré une réussite indéniable, une dernière question se pose : NETFLIX née pour être un leader avec sa politique de différenciation ou condamnée à innover en continu ?

Marie Barthel

Marie Barthel

Marie Barthel, 20 ans, étudiante en licence professionnelle : Marketing Opérationnel. Musique, Cinéma, Théâtre… Une future femme de marketing avec une âme artistique.