Introduction du digital à la brasserie La Tuilerie à Metz

C’est au cœur de Metz de nous retrouvons Tim, gérant et brasseur de La Tuilerie un local ouvert depuis quelques mois (9 juin 2018). Vivant à Metz depuis quelques années sa brasserie est née du plaisir d’une bonne bière entre amis. Aujourd’hui, il explore la richesse des malts et des houblons pour le grand plaisir de sa clientèle.  

D’où vous êtes venu la passion de cette passion et comment en êtes-vous arrivé à ouvrir votre propre établissement ?

Il y a quelques années, j’étais un étudiant en informatique vivant en Seine et Marne comme tous les jeunes de cet âge, j’ai eu l’occasion de faire quelques soirées dans les bars. C’est à ce moment que je me suis intéressé plus particulièrement aux spécificités de cette boisson ; dans le sens de la confection bien évidemment (rire). J’ai donc commencé à me renseigner, à me documenter sur le sujet. Puis très vite, on a investi entre amis pour s’offrir un kit de préparation afin de créer notre propre bière maison. Les premiers brassages n’étaient pas franchement une réussite, mais le plaisir d’une activité entre amis était toujours aussi présent. À la fin de mes études, j’ai trouvé un travail ce qui m’a amené à Metz. J’ai pu prendre le temps pour maturer mon projet, investir, ouvrir un magasin, puis une brasserie.

Parlons un peu de l’investissement personnelle et financier avant d’aborder la partie de votre nouveau projet. Avez-vous eu des freins à ces deux niveaux.

L’investissement personnel ne se compte pas, j’ai la chance de concrétiser ma passion, j’ai quitté mon ancien travail au final, ce n’était qu’un tremplin. Malgré le stresse qu’a pu me procurer la mise en place mes différentes activités. Je ne regrette rien au contraire, la seule limite est la volonté.

Au niveau de l’aspect financier sans rentrer dans les détails, j’ai très vite eu la fibre entrepreneuriale une fois mes études terminées. J’ai ouvert deux SARL bien avant ma brasserie. En effet, je confectionne de l’huile ainsi que des essences pour des entreprises. Ce sont deux activités mon vraiment aidé financièrement a concrétisé la mise en place de mon magasin et de ma brasserie. Il faut juste les bonnes idées, un minimum de fond et beaucoup de motivation et rien n’est impossible. 

L’expliqué nous votre nouveau projet ? L’introduction du digital dans votre magasin et votre brasserie ?

Idée n’est pas nouvelle et plutôt simple, j’avais envie de créer une expérience cliente entre mes deux points de vente, mon magasin où je vends une large sélection de bière du monde et ma brasserie où l’on peut commander mes créations du moment tout en profitant d’une bonne petite bière au comptoir ! (rire)

Qu’elles sont les spécificités de cette application et quand sera-t-elle disponible ?

L’application sera disponible sur des tablettes en libre-service dans mes magasins. La première utilisation permettra de renseigner les clients sur l’origine des bières leurs spécificités, leurs réputations, les producteurs. L’idée est de plonger le client au cœur d’une histoire de transmettre ma passion avec un outil plus visuel, cela sera un plus à l’appui que je peux apporter au magasin. Cette partie de l’application est développée afin de me permettre une gestion des stocks rapide et efficace. Il est vrai que cela nous apportera plus de travail, surtout lors d’arrivages de nouveaux produits. J’ai moi-même développer le prototype de cette application en me basant sur ce qui me restait de mes études d’informatique. Pour le reste, c’est des étudiants qui s’occupe de ce projet, cela me permet de les aider financièrement en contrepartie de cette application qu’ils pourront présenter lors d’une soutenance de fin d’année. Cette partie du logiciel devrait être disponible dans mes magasins début 2019.

Une extension est prévue, cette dernière sera une application communautaire téléchargeable gratuitement, chaque client pourra s’inscrire afin d’avoir accès à son propre compte. Dans lequel il pourra créer un historique, une bibliothèque des bières qu’ils auront dégustée afin de les noter et créer des listes à thèmes. Il s’agira donc d’un réseau communautaire autour de la bière ou les gens pourront discuter entre eux, lire les critiques et les commentaires de ses amis. Les profils les plus actifs seront visibles au sein du magasin afin d’avoir second avis pour conseiller le client venu acheter physiquement leurs produits. Si toute se passe bien l’application devrait être disponible et fonctionnel milieu 2019.

Augustin Bey